L’ histoire de la Vespa ūüźĚBZZZZZZ

1 Ao√Ľt. 2023 | Actualit√©s, HISTOIRE, Ic√īniques

Citroen Karin concept 1980 les commandes sont circulaires autour du volant pas rond

Au fil des ann√©es, Vespa est devenue un symbole du design et de la culture italiens et a acquis un large public dans le monde entier. Les scooters sont souvent associ√©s au concept de “La Dolce Vita”, repr√©sentant un style de vie insouciant et √©l√©gant.

L’abeille – La Vespa

 

Pour comprendre l’aspect r√©volutionnaire et novateur de Vespa, il est essentiel de revenir √† l’origine de la marque. En se focalisant sur l’ann√©e 1946, lorsque Vespa a √©t√© fond√©e, on peut d√©couvrir tous les √©l√©ments qui continuent de faire de ce scooter une ic√īne embl√©matique en termes de style et d’innovation. En effet, au fil des ann√©es, Vespa a su rester en phase avec les tendances du moment, quelles qu’elles soient, et souvent de mani√®re totalement unique.

D√®s sa cr√©ation, Vespa s’est r√©v√©l√©e √™tre un produit original, √† la fois pratique et esth√©tique, qui a imm√©diatement conquis le cŇďur du public d’apr√®s-guerre, alors que l’Italie aspirait √† se reconstruire. Son concepteur, Corradino d’Ascanio, √©tait un designer ing√©nieux qui avait une vision centr√©e sur la technologie. Il a r√©ussi √† marier habilement cr√©ativit√© et ing√©nierie m√©canique pour donner naissance √† un v√©hicule fonctionnel, a√©rodynamique et d’une simplicit√© remarquable.

Vespa a transcend√© son statut de simple v√©hicule pour devenir une v√©ritable ic√īne de la culture urbaine, gr√Ęce √† son innovation constante.

 

Cette marque a su √©voluer vers un style de vie qui permet aux conducteurs de s’exprimer avec audace et de profiter pleinement de leurs trajets. Vespa a r√©volutionn√© le langage des scooters, non seulement en termes d’utilisation, mais aussi en red√©finissant les raisons pour lesquelles ils √©taient si pris√©s. Aujourd’hui encore, Vespa conserve son statut unique en tant que symbole intemporel de libert√© et de plaisir sur les routes.

En contemplant les courbes sinueuses du tout premier prototype de scooter (le MP6) et en √©coutant le ronronnement du moteur de 98 cm¬≥, Enrico Piaggio ne put s’emp√™cher de s’exclamer : “Cela ressemble √† une vespa !” (Gu√™pe en italien). Cette simple phrase marqua le d√©but d’une r√©volution publicitaire qui allait faire le tour du monde et servir de fondement √† de nombreuses campagnes publicitaires embl√©matiques.

Les Vespas ont connu une adoption massive en raison de leur attrait singulier qui a r√©volutionn√© la mani√®re dont les individus se d√©placent sur les routes √† travers le monde, cr√©ant ainsi une nouvelle forme d’expression.

Dans les ann√©es 1950, le slogan “Vespizzatevi !” a √©t√© cr√©√© en transformant un nom propre en verbe.

Il √©tait consid√©r√© comme un appel √† l’action, positionnant la Vespa comme une alternative de transport en commun visant √† r√©duire la pollution. √Ä l’√©poque, il √©tait consid√©r√© comme un concept avant-gardiste. Plus r√©cemment, l’agence internationale BBH a relanc√© cette campagne embl√©matique avec une approche moderne intitul√©e “Vespa ourselves”. Cette revitalisation a maintenu le focus sur la libert√© – la Vespa √©tant plus qu’un simple moyen de transport, mais aussi un √©tat d’esprit qui encourageait les conducteurs √† crier haut et fort : “Vivez davantage Vespa !”

VESPA 125 1949

En 1948, Piaggio a lanc√© un tout nouveau mod√®le de Vespa. Entre 1946 et 1947, pas moins de 1 183 exemplaires de la Vespa 125cc ont √©t√© vendus et export√©s √† l’√©tranger, notamment en Suisse. √Ä la fin de l’ann√©e 1947, Enrico Piaggio a pris la d√©cision radicale d’interrompre compl√®tement la production de la Vespa 98cc, pour se concentrer exclusivement sur le mod√®le 125cc destin√© au march√© italien et international. Parmi les am√©liorations apport√©es √† ce mod√®le, on peut mentionner l’ajout d’un bras de suspension avant et d’un capot moteur qui s’ouvre pour faciliter l’acc√®s aux composants m√©caniques. La s√©rie suivante de Vespa, datant de 1949 et actuellement expos√©e au Mus√©e Piaggio, se distinguait par son √©l√©gance accrue, gr√Ęce √† l’introduction d’un nouveau syst√®me de refroidissement et de commandes de bo√ģte de vitesses innovantes.

Vespa SILURO TORPEDO 1951

En 1951, Vespa a √©tabli son record le plus prestigieux : celui du kilom√®tre volant. Le 9 f√©vrier, entre le 10e et le 11e kilom√®tre de l’autoroute de Rome pr√®s d’Ostie, un moteur Vespa √©quip√© de deux pistons oppos√©s (d’une puissance de 17,2 cv et tournant √† 9500 rpm), con√ßu par Corradino D’Ascanio et pilot√© par Dino Mazzoncini, a parcouru le kilom√®tre en un temps record de 21 secondes et 4 centi√®mes, atteignant ainsi une vitesse moyenne de 171,1 km/h.

VESPA 125 1951

Comme en 1948, les ventes de 1951 ont connu une augmentation gr√Ęce aux am√©liorations technologiques et esth√©tiques. Le mod√®le de 1951 est m√™me devenu c√©l√®bre lors de sa premi√®re au cin√©ma dans le film romantique et m√©morable “Vacances romaines”, qui racontait l’histoire d’amour entre Audrey Hepburn et Gregory Peck √† Rome.

VESPA 125 SIX DAYS

Du point de vue esth√©tique, la Vespa “Sei giorni” pr√©sentait de fortes similitudes avec le mod√®le Vespa 125, mais se distinguait par quelques caract√©ristiques distinctives. Tout d’abord, son r√©servoir d’essence √©tait dot√© d’un bouclier enveloppant, et une poche lat√©rale droite abritait un carburateur de plus grande taille. Son nom √©tait inspir√© de sa participation √† la vingt-sixi√®me √©dition des Six Jours internationaux en 1951, o√Ļ l’√©quipe de course Piaggio a remport√© neuf m√©dailles d’or. Les membres de l’√©quipe Piaggio Racing √©taient : Biasci, Cau, Crabs, Mazzoncini, Merlo, Nesti, Opesso, Riva, Romano et Vivaldi. De plus, la Vespa 125 “six jours” a √©galement remport√© le troph√©e de la F√©d√©ration italienne de motocyclisme en 1951, gr√Ęce √† la domination de trois pilotes sur des Vespas italiennes : Giuseppe Cau, Miro Riva et Bruno Romano.

VESPA 150 SIDE CAR 1955

Le side-car Vespa a vu le jour √† la fin de 1948 ou au d√©but de 1949. En ajoutant un side-car √† la Vespa, on obtenait un moyen de transport stable et confortable, id√©al pour les trajets longue distance. Fabriqu√© √† la main en t√īle d’acier, le side-car √©tait fix√© √† la Vespa par un unique tube. Lou√© pour ses performances exceptionnelles, m√™me sur des terrains enneig√©s ou des pentes raides, ce mod√®le avec side-car se d√©marquait par son confort, sa capacit√© suppl√©mentaire gr√Ęce √† un petit coffre √† l’arri√®re et la commodit√© suppl√©mentaire qu’il offrait lors de longues escapades.

VESPA 150 GS 1955

Le GS 150 a marqu√© une √©tape cruciale dans l’histoire des scooters, non seulement pour Vespa, mais aussi pour l’ensemble du march√©. Il reste dans les souvenirs comme le scooter le plus magnifique jamais produit au monde et il est tr√®s pris√© de nos jours. Dans les ann√©es 50, le march√© a √©galement √©volu√© et Vespa est devenue un symbole de distinction pour la jeunesse. Pour la premi√®re fois, un v√©hicule destin√© √† un large public a √©t√© cr√©√©, dot√© d’un moteur plus silencieux et de performances √©poustouflantes. La Vespa 150 GS poss√©dait des caract√©ristiques sportives qui √©taient le fruit direct de l’exp√©rience de l’√©quipe de course Piaggio. Son moteur b√©n√©ficiait d’une admission directe dans le cylindre et √©tait capable de produire 8 chevaux √† 7500 tours par minute, tandis que sa bo√ģte de vitesses comportait quatre rapports. Le si√®ge allong√© et les grandes roues de 10 pouces modifiaient fondamentalement la silhouette de la Vespa. Une version de pr√©-production de ce mod√®le est actuellement expos√©e au Mus√©e Piaggio.

 VESPA 400 1957

√Ä l’apog√©e du succ√®s de Vespa, Piaggio a pris la d√©cision d’explorer le domaine des v√©hicules √† quatre roues. Corradino D’Ascanio avait toujours eu l’ambition de concevoir la petite Vespa 400, une voiture √©quip√©e d’un moteur √† deux temps plac√© √† l’arri√®re. Elle a √©t√© introduite sur le march√© en 1957, et Piaggio a fabriqu√© 30 000 exemplaires de ce mod√®le.

Dernières actualités